HISTORIQUE et DESCRIPTION du Musée

Lundi 7 décembre 2009 // ACCUEIL et COMMUNICATION

Le MUSEE D’HISTOIRE MILITAIRE de LYON et de sa REGION :

HISTOIRE du MUSÉE
Un premier Musée, dit du "SOUVENIR MILITAIRE de LYON", simple exposition de collection, a été créé en 1980 par le général Allemane et transféré en 1991 dans la caserne fortifiée de la Vitriolerie.
Malheureusement les locaux de la caserne ont été attribués au GIACM et le musée a dû se replier dans le bâtiment "Terreaux", dans l’ancien cercle des sous-officiers au premier étage. Sous le nom de MUSÉE d’HISTOIRE MILITAIRE de LYON et de sa RÉGION, il a ouvert ses portes en décembre 2006 avec une conception renouvelée.
Un nouveau parcours chronologique didactique a alors été mis en place, présentant l’HISTOIRE MILITAIRE de LYON et sa RÉGION, de la capitale des Gaules à la capitale de la Région Rhône-Alpes. Cette histoire est largement méconnue.

JPEG - 41.2 ko
Affiche 2010-2011

Novembre 2013 : l’autorité militaire souhaitait récupérer les locaux du Musée situés au premier étage et mal adaptés. Le Musée a donc dû une nouvelle fois déménager. Le déménagement a eu lieu en novembre - décembre 2013. Le Musée a migré dans le bâtiment 025 au sud-ouest du Quartier Général Frère à l’angle de l’avenue Leclerc et de la rue des Girondins.

JPEG - 35.3 ko
Le QGF : en jaune le nouveau site, en bleu l’ancien

Le Musée trouve sa place dans les 6 salles de classe au rez-de-chaussée de l’ancien centre de sélection.
Janvier 2014 : Le travail de réinstallation est commencé et il est colossal pour des bénévoles peu nombreux... Mais le nouvel aménagement va aboutir à un troisième Musée encore plus moderne. L’article Actualités du Musée fait régulièrement le point sur les évolutions et les nouveautés.

JPEG - 54.7 ko
le nouveau bâtiment

janvier 2015 : LES PROGRÈS DE L’INSTALLATION DU NOUVEAU MUSÉE ONT PERMIS D’OUVRIR 5 SALLES et la moitié de la 6ème AU PUBLIC. LES VISITES DE GROUPES ONT REPRIS, Y COMPRIS POUR LES SCOLAIRES.

PRÉSENTATION des COLLECTIONS
La présentation du nouveau musée suit le même parcours culturel, que le précédent. Une suite chronologique de panneaux didactiques (environ 90) illustrent l’histoire militaire de Lyon et de sa région répartie pour l’instant en 5 salles et demi.

JPEG - 82.1 ko
Plan du Musée 2017

La salle 1 traite de la période gallo-romaine à 1550 (date du plan scénographique de Lyon) animée par quelques mannequins reconstitués.
La salle 2 traite l’histoire de 1550 à la guerre de 1870.
La salle 3 est une demi-salle consacrée aux ceintures fortifiées de Lyon au XIXème siècle, celles de Rohault de Fleury et celles de Séré de Rivières.

JPEG - 51.3 ko
Français et Allemands

La Grande Guerre en salle 4 est traitée sous tous ses aspects, avec des panneaux renouvelés, des mannequins équipés, des affiches authentiques et rares, avec le rôle essentiel fourni par la Région dans l’effort de guerre. Le rôle important de la région dans la création de la future Armée de l’Air n’est pas oublié.

La Seconde Guerre Mondiale suit en salles 5 et 6. Avec d’abord juin 1940, et les combats au nord de Lyon, la bataille de Voreppe et la victoire défensive sur les Italiens dans les Alpes. Sont évoqués ensuite : la naissance et le développement de la Résistance militaire, qui se fond dans les FFI au début de 1944, la progression rapide des Américains, grâce aux maquis par la route des Alpes et la libération de Lyon avec la destruction des ponts et enfin la campagne des Alpes de 1944/45.

JPEG - 66.1 ko
le coin "Résistance"

Des uniformes personnels, comme la tenue de capitaine de char (1940) du général Allemane, l’uniforme de colonel du Général Brosset le libérateur de Lyon... Des armes d’époque, des souvenirs divers, de nombreux fanions, complètent cet ensemble.

Le Musée reste en évolution permanente par de nouvelles acquisitions ou par de nouveaux panneaux explicatifs.
De plus le Musée expose quelques vitrines au Cercle de Garnison (Général Frère, gendarmerie, maquette du Richelieu...).

L’Association des Amis du Musée d’Histoire Militaire de Lyon (même adresse), soutient le musée par les cotisations de ses adhérents. Celle-ci est co-éditrice de deux livres "les Défenses de Lyon" 2006, réédité 2010 et les "Gouverneurs de Lyon" édition 2011.

Dernière modification 09/2017