Les CUIRASSIERS à LYON

Samedi 16 juin 2012 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Les REGIMENTS de CUIRASSIERS à LYON et La VALBONNE :

Il y a un siècle, la présence de régiments de Cuirassiers (RC) à Lyon a été marquante, au point qu’une "rue des Cuirassiers" existe encore près de leur ancien quartier, la caserne de la Part-Dieu, espace transformé en centre commercial. Les Cuirassiers faisaient partie de la cavalerie lourde, aujourd’hui devenue blindée. Cet article reconstitue le séjour de ces régiments depuis 1874. 2 régiments cohabitaient à la Part-Dieu : les 11° et 12° 1874-1880, les 4° et 9° 1881-1889, les 5° et 8° 1889-1893 et enfin les 7° et 10° pendant 20 ans de 1894 à 1914.

Le 4° CUIRASSIERS

Le 4° RC dit "Régiment de la Reine", est en garnison à Lyon de 1880 à 1889. il part ensuite à Cambrai jusqu’en 1914. Il est dissous en 1927 à Reims.
Recréé en 1936 sous la forme du 4° Régiment d’automitrailleuses, il est dissous à l’armistice de 1940. Reconstitué en 1944 il stationne en Allemagne jusqu’en 1968. Le 4° Cuirassiers est ensuite à Bitche où il a été dissous en 1997.



Le 7° CUIRASSIERS
Le 7° RC dit "Royal Etranger" à Niort en 1874, tient garnison à la Part-Dieu de 1894 à 1914.
La photo ci-dessus montre les cuirassiers sortant par la porte est du quartier. Avec le 10° RC il appartient à la 6° division de Cavalerie, indépendante du XIV° CA de Lyon.
Dissous en 1919, recréé en 1945, le 7° Cuirassiers devenu blindé, doté d’AMX 13, est dissous à Noyon en 1962.

Le 10° CUIRASSIERS
Le 10° RC dit "Royal Cravates" à Angers en 1874, est à Lyon en 1893. En 1907 il participe à la répression de la révolte des vignerons du Languedoc.

JPEG - 50 ko
L’étendard du 10° RC

Ses 4 escadrons quittent Lyon en août 1914 pour la Grande Guerre. Le Musée a pu acquérir les cantines d’un commandant du 10° tué en novembre 1914. En 1916 les cuirassiers sont transformés en "Cuirassiers à pied". Le régiment est dissous en 1919, recréé et à nouveau dissous en 1940.

Le 9° CUIRASSIERS

Le 9° RC dit "Régiment d’Artois" est une première fois à Lyon en même temps que le 4° (1880-1889). En 1914 il est à Douai. Transformé lui aussi en "cuirassiers à pied" en 1916, il vient s’établir à nouveau à la Part-Dieu à Lyon de 1920 à 1939. Son organisation a un peu évolué : en 1939 il compte 4 escadrons à cheval, un escadron de mitrailleuses et engins à cheval, un escadron mixte motorisé à 4 pelotons motocyclistes et un peloton de mitrailleuses et engins sur camionnettes.

JPEG - 50.4 ko
Le 9° Cuirassiers en septembre 1939

À la mobilisation de septembre 1939, le régiment éclate en 4 Groupes de Reconnaissance de Corps d’Armée (GRCA) ou de Division d’Infanterie (GRDI) :
- Le 20° GRDI rattaché à la 27° Division Alpine
- Le 22° GRDI rattaché à la 28° Division Alpine
- le 91° GRDI rattaché à la 1° DI Nord-africaine (1° DINA)
- le 20° GRCA dépendant du 14° Corps d’Armée.
Après un séjour d’un mois dans les Alpes, les 3 premiers GR sont envoyés sur le front nord : en combattant ils feront retraite vers le sud-ouest en juin 1940, alors que le 20° GRCA resté sur les rives du lac Léman se repliera sur l’Ardèche.

Le 11°CUIRASSIERS
Le 11°RC avait séjourné une première fois à Lyon de 1874 à 1880 ; il s’y replie après l’armistice de juin 1940. dans le cadre de l’Armée d’Armistice, il tient garnison à la Part-Dieu jusqu’à l’arrivée des allemands le 27 novembre 1942. Un officier, le lieutenant Geyer réussit à sauver l’étendard de son régiment lors de l’investissement du quartier par les allemands et à quitter la caserne à cheval pour rejoindre la Résistance. Il sera un des chefs du maquis du Vercors.

Le 8° CUIRASSIERS

Le 8° RC dit "Cuirassiers du Roi" est à Lyon entre 1889 et 1893 ; il est à Tours en 1914 ; il est dissous en 1919. Il est reconstitué en 1936 à St-Germain-en-Laye et dissous en 1942. Reconstitué en 1944 le 8° RC est au front sur la poche de Saint-Nazaire en 1945 ; il tient ensuite garnison à Bizerte en Tunisie. En 1954 il échange son appellation avec le 8° Régiment de Chasseurs d’Afrique (RCA) en garnison à la Valbonne. L’échange d’étendards se fait au cours d’une prise d’armes place des Terreaux. Le 8° Cuirassiers est en garnison au camp de la Valbonne de 1954 à 1964, année de sa dissolution. A la fin des années 50, il est doté de chars AMX 13. Il est le dernier régiment de cuirassiers à avoir stationné dans la région.

dernière modification 02/2016
Sources : album photographique du 10° Cuirassiers - J.Blanc 1905 / Les groupes de reconnaissance formés par le 9° Cuirassiers 1939-1940 - Lavauzelle 1943 / CE Pasteau - Le camp de la Valbonne et ses Régiments - SIRPA 2012