La CASERNE de la MOUCHE - QUARTIER SABATIER

Vendredi 5 avril 2013 // 16 : FORTS, FORTIFICATIONS, GARNISONS, CASERNES et CAMPS MILITAIRES

La CASERNE de la MOUCHE - QUARTIER SABATIER :

En 1887 l’Arsenal de Lyon implanté rue Bichat dans le quartier Perrache devient insuffisant pour la fabrication industrielle d’obus à la mélinite. Un nouvel établissement industriel est créé dans le quartier de Gerland/ la Mouche sur une vaste emprise militaire entre le boulevard de l’Artillerie à l’ouest et les vois ferrées à l’est. Les bâtiments les plus anciens datent de 1890. Dans le quartier sont regroupés : la caserne de la Mouche, dont l’entrée est à l’angle nord-ouest du quartier et l’Arsenal de la Mouche qui s’ouvre sur le boulevard de l’Artillerie. Avant 1914 le travail est assuré par la 7° Compagnie d’ouvriers d’Artillerie logés à la caserne et des ouvriers civils.
Durant la Grande Guerre l’arsenal est étendu ; il est raccordé aux voies ferrées et au réseau du tramway. On y effectue la préparation de la poudre, le remplissage des obus de 75, le sertissage, le conditionnement et l’expédition de ces munitions. Il y également un atelier de charronnage pour le montage de voitures hippomobiles. De nombreuses femmes y sont employées, ainsi que des "ouvriers coloniaux" surtout algériens. Le président de la République Raymond Poincaré y fait une courte visite en septembre 1915.

JPEG - 43.8 ko
Le président Poincaré, suivi d’Albert Thomas et Edouard Herriot

En 1918 l’arsenal devient le Parc d’Artillerie Régional de Lyon, servi par la 7° compagnie d’ouvriers d’artillerie puis en 1928 par le 14° Bataillon d’Ouvriers d’Artillerie qui a des détachements à Leyment (01), Grenoble et Valence. Les attributions du Parc d’artillerie sont élargies entre 1929 et 1933 ; il devient Parc Régional de Réparation et Entretien du Matériel.


En 1943 est créé en Afrique du nord le Service du Matériel. Après la Libération, en 1946 le quartier de la Mouche devient Etablissement régional du Matériel (ERM), puis en 1994 Etablissement du Matériel de Lyon qui deviendra en 1999 le 7° RMat. En septembre 1986, le quartier est baptisé "Quartier Ingénieur Général Sabatier".

Le 7ème RÉGIMENT du MATERIEL (7° RMat)
Créé en 1985 à Trèves dans le cadre des FFA, un premier 7° RMat est dissous en 1993. Le 7° RMat est recréé à Lyon le 1er juillet 1999 à partir des établissements du matériels de Lyon, Leyment, St-Egrève et des bataillons du matériel des 27° Division d’Infanterie de Montagne (27°DIM) et 6° Division Légère Blindée (6°BLB). Il est subordonné au Service de la Maintenance Industrielle (SMITer) et spécialisé dans soutien technique en zone montagneuse. C’est pourquoi le personnel porte le béret alpin, la "tarte" depuis 2004.
En 2012 le 7° RMat est implanté à Lyon au quartier Sabatier (portion centrale) avec un détachement à St-Priest et à Varces (2° compagnie de Maintenance Mobilité). Le régiment est engagé en permanence en opérations extérieures : Afghanistan, Mali...

JPEG - 57.1 ko
L’entrée en 2013 : le pilier central a été enlevé
JPEG - 46.6 ko
2013 : l’ancienne porte de la caserne

Si un lecteur de cet article possède des informations complémentaires, qu’il n’hésite pas à nous contacter par le mail museemilitairelyon@hotmail.fr