Les GOUVERNEURS MILITAIRES DE LYON depuis 1945

Mercredi 23 juillet 2014 // 14 : HISTOIRE MILITAIRE DEPUIS 1945

Les GOUVERNEURS MILITAIRES DE LYON depuis 1945 :

Le Gouverneur Militaire de Lyon est l’héritier d’une longue lignée de représentants de l’autorité militaire : sénéchaux du moyen-âge, gouverneurs du Lyonnais de la Renaissance à la Révolution, commandants militaires au XIX° siècle, devenus Gouverneurs depuis 1873.

1945-1966 - 14° PUIS 8° RÉGION MILITAIRE :
En 1945 La région militaire de Lyon est depuis 1873 la 14° Région Militaire (RM Armée de Terre). Le poste prestigieux de Gouverneur militaire de Lyon est attribué à des généraux de corps d’armée (GCA), dont c’est le plus souvent le dernier poste. Jusqu’en 1960 tous ont été combattants en 1914-18.

JPEG - 10.3 ko
Colonel Descour

- Colonel Marcel DESCOUR (09/1944-09/1945) : Chef militaire régional de la Résistance, il est nommé gouverneur militaire de Lyon après la libération de Lyon le 3 septembre 1944. Il a la lourde tâche d’intégrer les bataillons FFI et FTP dans l’armée régulière. Cas unique, il sera à nouveau gouverneur de Lyon (1956-1960). un article particulier lui est consacré.
- Général Paul DOYEN (09/1945-03/1946) : résistant, commandant de la campagne des alpes de mars à mai 1945.
- général René de HESDIN (03/1946-09/1949) : artilleur, ancien chef de corps du 68°RAA (1941), commandant de la 4°DMM dans l’armée de Lattre.
En 1946 le nombre de régions est réduit, Lyon devient le siège de la 8ème Région Militaire correspondant à l’ensemble Rhône-Alpes Auvergne.
- général Roger NOIRET (09/1949-08/1951) : artilleur, état-major de la France Libre
- général Pierre MAGNAN 08/1951-08/1954) : infanterie coloniale, commandant de la 9°DIC dans l’armée de Lattre.
- général Albert LAURENT (08/1954-08/1956) : artilleur, résistant, féru d’archéologie saharienne.
- général Marcel DESCOUR (08/1956-11/1960) : après de grands commandements en Autriche et en Allemagne, Descour retrouve le poste à Lyon. Honneur exceptionnel, il y élevé au grade de général d’armée.
- Général Pierre CONZE (01-1961-02/1964) : polytechnicien, artilleur, résistant, artillerie anti-aérienne.
- général Adolphe VEZINET (02/1964-03/1967) : officier de l’infanterie coloniale, combattant de la France Libre avec Leclerc depuis le Tchad et dans la 2°DB, Algérie, général d’Armée.

JPEG - 62.3 ko
Cour de l’Hôtel du Gouverneur vers 1957

1966-1990 - 5° RÉGION MILITAIRE :

JPEG - 6.7 ko
5ème Région Militaire

En juin 1966 suite à une nouvelle réforme la 8° RM devient la 5ème RM. Le territoire de la 5ème RM couvre 5 régions civiles : Rhône-alpes, Auvergne, PACA, Languedoc-Roussillon, Corse.

- général Jean SIMON (04/1967-09/1969) : officier d’infanterie coloniale, France Libre dans la Légion Étrangère, Indochine, Suez, Algérie (compagnon de la Libération).
- général André LALANDE (10/1969-05/1973) : chasseur alpin, France Libre dans la Légion Étrangère, prisonnier à Dien-Bien-Phu, Algérie, opération sur Bizerte. Un article particulier lui est consacré.
- général Robert LOUISOT (06/1973-09/1974) : infanterie coloniale, Italie, Indochine, Algérie.
- général Michel THENOZ (09/1974-01/1976) : chasseur alpin, campagnes d’Italie, de France, d’Indochine (Cambodge), d’Algérie, commande la 27°division Alpine.

- général Guy LE BORGNE (02/1976-01/1980) : infanterie coloniale, parachuté en Bretagne en juillet 1944, Indochine, chef de corps du 3°RPIMa, de la 11°DP, il est par ailleurs un peintre reconnu. Un article particulier lui est consacré.

JPEG - 12.9 ko
Général W.Boone

- général Wilfrid BOONE (01/1980-09/1983) : le dernier à avoir participé à la 2ème Guerre Mondiale, infanterie coloniale, Indochine, Algérie, chef de corps du 153°RI à Mutzig. Il démissionne en 1983.
- général Jean CUQ (09/1983-08/1987) : artilleur, Indochine, Algérie, chef de corps du 35°RA, Liban.
- général Jean GOSSOT (07/1987-08/1989):officier de l’arme blindée, Indochine, Algérie, chef de corps du 4° Cuirassiers à Bitche.
- général BÉCHU (/08/1989-05/1990) : parachutiste, Algérie, commande le 9°RCP à Toulouse. Il est décédé en fonction à Lyon.

1990-2000 - RMD MÉDITERRANÉE :

JPEG - 14.8 ko
Général G.Pormenté

Au 1er septembre 1990 en application du plan "Armées 2000", la 5ème RM devient la Région Militaire de Défense (RMD) Méditerranée.

- général Henri SALAÜN (07/1990-10/1993) : infanterie de marine, parachutiste, Algérie, commande le 2°RPIMa à la Réunion, la 9°DIM à Nantes.
- général Jean PINCEMIN (10/1993-08/1995) : Algérie, commande le 150°RI à Verdun, la 6°DLB à Nimes.
- général Claude GENEST (08/1995-07/1997):arme blindée, Algérie, Sahara, commande le 501°RCC de Rambouillet, la 15°DI à Limoges.
- général Georges PORMENTÉ (08/1997-07/1999) : infanterie, Algérie, chef de corps du 9°RCP à Pamiers, Cambodge, commande la 2°DB.
- général Jean-Michel de WIDERSPACH-THOR (08/1999-07/2001):troupes de marine, commande le RICM à Vannes, la 9° DIMa à Nantes.

2000-2012 - RÉGION TERRE SUD-EST :

JPEG - 6.2 ko
RTSE

Au 1er juillet 2000 la RMD-Med est devenue la Région Terre Sud-Est (RTSE) ; de plus le gouverneur militaire de Lyon est officier général de la zone de défense sud-est (OGZD-SE) zone administrative de sécurité civile sous autorité préfectorale. L’insigne de la RTSE associe les blasons de Lyon et de Marseille.

- général Gilles BARRIÉ (08/2001-09-2004) : chasseur alpin, montagnard, chef de corps du 27°BCA.
- général Thierry de BOUTEILLER (10/2004-08/2006) : officier d’infanterie, commande le 92°RI à Clermont-Ferrand, opex en Bosnie.
- général François-Pierre JOLY (10/2006-07/2008) : officier du Génie, commande le 3°RG à Charleville.
- général Xavier BOUT de MARNHAC (09/2008-07/2010) : officier de cavalerie, centré sur le renseignement, directeur des opérations à la DGSE, commande la KFOR au Kosovo.
- général André HELLY (09/2010-07/2012) : parachutiste infanterie de marine, commande le 2°RPIMa à la Réunion.

2012 - ETAT-MAJOR de SOUTIEN DÉFENSE :

En 2012 l’échelon intermédiaire régional devient inter-armées, d’où l’apparition des ancres et des ailes sur l’insigne. C’est maintenant un Etat Major de Soutien Défense (EMSD), en soutien des 15 Bases de Défense (BdD) interarmées du sud-est, lesquelles dépendent directement du commandement central du soutien .

- général Martial de BRAQUILANGES (07/2012-07/2014) : infanterie de marine, commande le 8°RPIMa à Castres.

JPEG - 9.2 ko
le général Chavancy

- général Pierre CHAVANCY (08/2014 -05/2018 ) : infanterie, Légion Étrangère, Guyane, Tchad, Bosnie, commande la 13°DBLE à Djibouti, 3° BM à Limoges, Afghanistan, Gouverneur Militaire quatre années jusqu’à fin mai 2018.

général Philippe LOIACONO (07/2018 - )
Artillerie de marine, Somalie, Rwanda, ex-Yougoslavie, chef de corps du 4°RSMA (Service Militaire Adapté) à la Réunion, inspection de l’Armée de Terre, divers postes d’état-major. Promu général de corps d’armée le 1er juillet 2018 et Gouverneur Militaire de Lyon.
En plus des fonctions de commandant de la place de Lyon, il est Officier Général de Zone de Défense et de Sécurité (OGZDS) sous l’autorité du Chef d’Etat-Major des Armées et commandant de Zone Terre (COMZT).
Depuis le 1er octobre 2018 la zone de Défense correspond maintenant à la région Auvergne-Rhône-Alpes, d’où l’apparition d’un nouvel insigne avec un blason modifié associant Lyonnais, Auvergne, Dauphiné et Savoie

dernière modification 10/2018 - Sources : B.Demotz et coll. - Les Gouverneurs de Lyon - ELAH 2011 / Farac info