L’HÔTEL DU GOUVERNEUR

Samedi 2 juillet 2016 // 16 : FORTS, FORTIFICATIONS, GARNISONS, CASERNES et CAMPS MILITAIRES

L’HÔTEL DU GOUVERNEUR MILITAIRE DE LYON

En mai 1804 l’état impérial cède gratuitement à la ville de Lyon le "claustral des Dames de la Déserte" (emplacement de la place Sathonay) et en échange la ville s’engage à loger la plus haute autorité militaire de la place. Le commandant militaire de la division de Lyon y sera logé de 1804 à 1812, puis il résidera place Bellecour en 1812-1821 et enfin à l’hôtel Varissan.

L’HÔTEL VARISSAN AVANT 1914
Cet hôtel particulier se situait près de la place Bellecour, à l’angle des rues Boissac et Sala. Bâti vers 1650, décoré par le peintre Thomas Blanchet, il avait appartenu à la famille Croppet de Varissan. Sous la Restauration il est le siège de la Préfecture, qui en 1821 est transférée dans le bâtiment des Jacobins sur la place du même nom. L’hôtel Varissan est alors acheté par la ville et attribué au commandant de la 19° division militaire. Le général Paultre de Lamotte en est le premier bénéficiaire.
Sous le second Empire le plus illustre titulaire est le maréchal de Castellane, qui multiplie les prises d’armes place Bellecour.

JPEG - 117.7 ko
L’Hôtel Varissan dessin d’un journal du XIX° siècle

Après 1870 le général Bourbaki est le premier a avoir officiellement le titre de Gouverneur. Sous la III° République, le général Galliéni (1906-08) est le plus renommé.
Mais à la fin du XIX° siècle le quartier est devenu assez insalubre et Niepce auteur de Lyon militaire parle de "cet hôtel étroit et mesquin, indigne d’un personnage aussi important qu’un gouverneur de Lyon".
Edouard Herriot, maire de Lyon, propose à son conseil en décembre 1913 d’acheter l’hôtel Vitta, pour que le général Pouradier-Duteil nouvellement arrivé puisse s’y établir. L’Hôtel Vitta devient donc au début de 1914 l’hôtel du Gouverneur.

JPEG - 79.9 ko
L’Hôtel Varissan devenu HA31 avec le drapeau de la Croix-Rouge

Pendant la Grande Guerre l’hôtel Varissan disponible va devenir l’hôpital auxiliaire HA31 géré par la Croix-Rouge avec 55/60 lits. Il est démoli en 1930

L’HÔTEL VITTA
L’Hôtel Vitta a été construit par le baron Jonas Vitta, d’une famille de banquiers juifs du Piémont élevée au rang de baron. Homme d’affaires, il vient s’établir à Lyon vers 1846. En 1857 il commande à l’architecte Lablatinière la construction d’un hôtel particulier sur l’avenue de Noailles (aujourd’hui avenue Foch).

JPEG - 104.4 ko
La façade sur l’avenue maréchal Foch

Le bâtiment est construit de 1858 à 1861 dans le style bourgeois du Second Empire, Le corps de logis principal à 3 étages est au 38 avenue Maréchal Foch, donnant sur la place Puvis de Chavanne.

JPEG - 90.6 ko
Façade sur la cour

Sur la rue Malesherbes un bâtiment à un étage abrite les communs et les écuries. Les deux bâtiments sont reliés par des galeries couvertes en terrasse, formant une vaste cour intérieure, avec un caractère italien par les arcades des galeries et les fontaines à coquilles.

JPEG - 76.8 ko
la cour et les communs

Après Jonas, Joseph Vitta fut un grand amateur d’art. En 1913 sans héritier, n’y vivant plus et souhaitant la sauvegarde de son hôtel lyonnais estimé à 800000 francs, il consent à le vendre à la ville. Celle-ci ayant réduit de 100000 F l’estimation, le baron Vitta accepte la transaction, mais retire son mobilier. Le général Pouradier-Duteil s’y installe et peut donner en mars 1914 une grande réception pour le mariage de sa fille. Depuis cette date 43 gouverneurs militaires s’y sont succédé, succession interrompue par l’occupation allemande en 1942-1944.

JPEG - 63.1 ko
La succession des Gouverneurs

Passé le porche d’entrée, où des plaques de marbre rappellent la succession des gouverneurs, le rez-de chaussée dans l’aile nord est occupé par des bureaux, dont celui du général gouverneur. Un escalier d’honneur monte au premier étage. À droite côté cour une belle pièce est le fumoir, puis une grande galerie bien éclairée,qui était la galerie de tableaux du baron Vitta. Les tableaux actuels représentent Castellane et le baron Bergé.

JPEG - 124.7 ko
La Grande Galerie

Coté avenue après la salle-à-manger bien décorée, le grand salon de style Napoléon III doré avec de magnifiques lustres, est suivi d’un petit salon avec une cheminée.

JPEG - 87.7 ko
Le grand salon

L’Hôtel du Gouverneur est ouvert à la visite dans le cadre des journées du Patrimoine.

Dans ce site, 4 articles relatent l’histoire des différents gouverneurs qui se sont succèdés à Lyon depuis 1310 :
- sénéchaux et gouverneurs de 1310 à 1612
- les gouverneurs de Villeroy de 1612 à 1789
- commandants militaires et Gouverneurs de1789 à 1945
- les Gouverneurs depuis 1945

Source : l’hôtel Vitta - revue Rive Gauche n°18 10/1966 / O.Massé - Hôtel des Gouverneurs militaires de Lyon - plaquette 1999