SEPTIME SEVERE Empereur Romain

Mercredi 4 mai 2011 // 1 : des GAULOIS aux CAROLINGIENS

SEPTIME-SÉVERE et la BATAILLE de LYON (197) :

Lucius Septimus Severus (146-211) est africain d’origine, né à Leptis Magna en Libye. Fils d’un chevalier romain, il entre dans la carrière des "honneurs". De 169 à 185, il est successivement questeur en Bétique (sud de l’Espagne), légat du gouverneur en Afrique, tribun puis préteur à Rome et enfin légat de légion en Syrie. En 186-188 il est Gouverneur de la province lyonnaise sous l’empereur Commode. Il est ensuite proconsul en Sicile, puis en 191 gouverneur et commandant de 3 légions en Pannonie (Hongrie).
C’est en 193 que Commode puis son éphémère successeur Pertinax sont assassinés. Septime Sévère est proclamé Auguste par son armée en Pannonie et reconnu par le Sénat en 193. A Rome il punit les prétoriens meurtriers de son prédécesseur Pertinax. Il doit ensuite éliminer ses compétiteurs : il fait une expédition en orient pour battre Pescennius Niger à Issos en Syrie (194). En 195 il fait campagne en Mésopotamie.

Entre temps un autre compétiteur s’était déclaré en la personne d’Albin (Clodius Albinus), légat de (Grande-) Bretagne, d’abord allié puis concurrent de Septime-Sévère. Lequel revenu à Rome nomme "césar" son fils Caracalla (avril 196) et se prépare à la lutte : début 197 il monte en Germanie, où il est rejoint par les légions de Pannonie, avec lesquelles il vient près de Lyon battre Albin. Septime-Sévère avait la supériorité numérique sur Albin et ses 3 légions de Bretagne. Cette bataille de Lyon (février 197) s’est vraisemblablement déroulée sur le plateau de Sathonay avec des conséquences néfastes pour la ville qui avait choisi le mauvais parti et qui est pillée. Lugdunum ne retrouvera pas sa splendeur antérieure.
Septime Sévère va ensuite en orient combattre les Parthes et annexe la Mésopotamie (197-202).
Arc de Septime-Sévère à Rome
L’arc de triomphe ci-dessus sur le forum à Rome célèbre cette conquête. Il meurt en 211 au cours d’une expédition en (Grande)-Bretagne, menée avec ses fils Caracalla et Géta, le premier né à Lugdunum en 188, lorsque leur père gouvernait les Gaules.

JPEG - 20.7 ko
Julia Domna épouse de Septime-Sévère (musée des Beaux-Arts)

Source:Yann Le Bohic - La Bataille de Lyon -Illustoria 2013 / article augmenté 04/2014