AMEDEE V Comte de SAVOIE

Mardi 18 mai 2010 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

AMÉDÉE V le Grand, Comte de SAVOIE (1243-1323) :

Fils deThomas II de Savoie, sire de Piémont, il épouse en 1272 Sibylle de Bâgé, héritière de la Bresse : ce pays entre dans les possesions de la maison de Savoie et y restera jusqu’en 1601 au traité de Lyon. Amédée soutient son oncle le Comte de Savoie Philippe Ier engagé dans la 2ème guerre contre le Dauphiné ("guerre de septante ans"), allié à l’empereur Rodolphe de Habsbourg et à Charles d’Anjou implanté en Provence.

JPEG - 40.7 ko
Les principautés vers 1250

Devenu comte de Savoie en 1285, Amédée V déploie une activité prodigieuse avec des déplacements incessants ; il s’oppose victorieusement au Dauphin, au comte de Genève et au sire de Thoire-Villars lors des 3ème et 4ème guerres contre le Dauphiné 1289-1293 et 1299-1314, aidé par son héritier Edouard. Il fait construire ou transformer de nombreux châteaux, dont Chambéry qui devient sa résidence principale.

JPEG - 10.2 ko
Sceau d’Amédée V

Entre ces deux conflits, il soutient le Roi de France Philippe le Bel en Flandre. Sa plus célèbre opération est sa contribution à la descente sur Rome (1310-1312) pour permettre le couronnement de l’Empereur Henri VII, après une série de combats acharnés. Il y gagne côté piémontais les villes d’Asti et d’Ivrée. Il meurt en Avignon, alors qu’il y préparait un projet de Croisade. Le Comté de Savoie a de nouveau bénéficié avec lui d’un bon capitaine et d’un excellent administrateur.
Deux de ses fils lui succéderont : Edouard le libéral (1323-1329) et Aymon le pacifique (1329-1343).

source : B. Demotz - Les comtes qui en 400 ans firent la Savoie-L’Histoire en Savoie -sans date