11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

La REGION de 1919 à 1940 dans l’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940 :

Après la victoire chèrement acquise de 1918, le XIV° Corps d’Armée devient la 14ème Région Militaire, dont Lyon est le siège. Par rapport à la carte d’avant 1914 le département du Rhône dans sa totalité et l’Ain sont rattachés à la 14ème Région.

Contrairement à une idée répandue, l’armée française ne manquait pas de moyens ; en revanche la doctrine se cherche et les moyens blindés sont trop dispersés.

Les chars lourds (320 B1bis de 31,5 tonnes) sont affectés à l’infanterie (4 divisions cuirassées de réserve - DCR) ; les chars légers (945 R35 de 11 tonnes, 665 H35 et H39 de 12,5 tonnes) et les chars moyens (665 Somuas de 20 tonnes) dotent la cavalerie (4 division légères de cavalerie - DLC)

JPEG - 53 ko
Régiment de Chars de Combat vers 1936

Le 3 septembre 1939, la guerre est déclarée ; suit alors une longue période d’attente, la « drôle de guerre », interrompue le 10 mai 1940 par le déclenchement de l’attaque allemande. C’est la Campagne de France ; La région assiste à l’afflux des réfugiés venant du Nord-Est, puis l’ennemi se rapproche au nord. Les combats de Chasselay ne peuvent empêcher une première occupation allemande de Lyon.

A la même période, l’Armée des Alpes fait face aux Italiens, ainsi qu’aux Allemands venant du Nord (combats de Voreppe) et reste invaincue, de même d’ailleurs que l’Armée de l’Air et la Marine.

La BASE AERIENNE de BRON PENDANT la SECONDE GUERRE MONDIALE

Jeudi 30 juillet 2015 // 11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

La BASE AÉRIENNE DE LYON - BRON PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE
La DRÔLE de GUERRE 09/1939 - 05/1940
À la déclaration de guerre, les unités opérationnelles (35° Escadre d’observation et 55° Escadre de Reconnaissance) quittent Bron pour leurs terrains de déploiement. Une seule unité aérienne reste à Bron le Groupe Aérien Régional de Chasse (GARC) 562, rebaptisé en janvier 1940 Groupe de Chasse III/9. Il doit assurer la défense du ciel lyonnais avec des avions Dewoitine 501 puis des Bloch 151. Sous (...) Lire la suite »

La CAMPAGNE des ALPES (juin 1940)

Lundi 4 juillet 2011 // 11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

LA CAMPAGNE DES ALPES (10 au 25 juin 1940) :
Au soir du 10 juin 1940, l’Italie déclare la guerre à la France, alors que l’armée allemande vient de percer le front précairement rétabli en Champagne après Dunkerque et déferle vers le sud. Le Général Olry, commandant de l’Armée des Alpes, envisage alors d’avoir à se défendre sur deux fronts, car il doit contenir les Italiens, alors que la Wehrmacht pourrait très vite attaquer l’arrière de son dispositif.
L’ARMÉE des ALPES FACE AUX ITALIENS
Des positions (...) Lire la suite »

LYON en JUIN 1940

Vendredi 10 septembre 2010 // 11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

LYON et sa REGION en JUIN 1940 :
Depuis le déclenchement de la bataille de France le 10 mai 1940, les forces allemandes ont déferlé sur la France, malgré la résistance des armées françaises (plus de 100000 morts). Le 17 juin le maréchal Pétain, devenu président du conseil, se résigne à demander l’armistice.
Entre temps dans notre région un autre front s’est ouvert le 10 juin sur les Alpes par la déclaration de guerre de l’Italie mussolinienne. L’armée des Alpes commandée par le général Olry contient avec (...) Lire la suite »

Les COMBATS de CHASSELAY 19-20 juin 1940

Lundi 6 septembre 2010 // 11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

Les COMBATS de CHASSELAY 19-20 juin 1940 :
A la mi-juin 1940 les forces allemandes foncent vers le sud en direction de la vallée du Rhône. Deux bataillons du 25° RTS (Régiment de Tirailleurs Sénégalais) (1800 hommes), aux ordres du colonel Bouriand, régiment de réservistes de l’Armée des Alpes et renforcés par des éléments d’artillerie sont mis à la disposition du général commandant la 14° Région de Lyon, qui le charge de tenir une ligne de résistance le long des routes nationales 6 et 7 au nord de Lyon. (...) Lire la suite »

Le Capitaine aviateur Jean ROBERT

Mercredi 26 mai 2010 // 11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

Le Capitaine Jean ROBERT (1912-1940) :
Né à Besançon, Jean ROBERT entre à Saint-Cyr en 1933, puis à l’Ecole d’application de l’Armée de l’Air, où il obtient le brevet de pilote militaire en 1936. Il est affecté à la 35ème escadre aérienne à Bron où il obtient un brevet d’observation, puis suit un stage sur multimoteur et est nommé lieutenant (1937). Enfin il obtient le certificat d’aptitude aux fonctions de commandant d’avion (début 1938).
Jean ROBERT prend le commandement de la 2° escadrille du groupe 1/35 (...) Lire la suite »

Les Combats de VOREPPE 21-24 juin 1940

Mardi 2 février 2010 // 11 : L’ENTRE-DEUX-GUERRES et la CAMPAGNE de 1940

Les COMBATS de VOREPPE (Isère) du 21 au 24 juin 1940 :
Ces combats ont eu lieu contre l’armée allemande après la signature de l’Armistice de Rethondes le 21 juin. En effet l’une des conventions prévoyait que les combats ne cesseraient que lorsque l’Italie, entrée en guerre contre la France le 10 Juin, jour de l’effondrement du front français, aurait elle-même signé un armistice. L’Armée des Alpes aux ordres du Général Olry faisait face avec 180.000 hommes dont environ 85.000 en première ligne (64°, 65°, (...) Lire la suite »