3 : La REGION et les ROIS de FRANCE

La REGION et les ROIS de FRANCE de 1350 à 1493 :

En 1307 l’archevêque de Lyon reconnait la suzeraineté du Roi de France, mais les lyonnais sont oubliés dans l’accord et ils s’allient avec le nouvel archevêque Pierre de Savoie pour refuser le serment d’allégeance au Roi. Celui-ci fait occuper la ville en 1310 et l’archevêque doit céder : Lyon est dans le Royaume de France en 1312 et la sénéchaussée de Lyon est instituée en 1313. L’archevêque accorde ensuite le Consulat à la ville (1320).
La ville de Lyon s’administre donc désormais elle-même et devient ville-frontière du Royaume ; elle le reste jusqu’en 1601.

Le Vivarais (début XIVème siècle), le Dauphiné (1349) et le Valentinois (1419) entrent successivement dans le domaine royal. La Savoie reste dans le Saint-Empire et devient un duché en 1416 sous Amédée VIII. Le Forez et le Beaujolais avec la Dombes sont venus en héritage au duc de Bourbon.

JPEG - 12.3 ko
La région vers 1410

La guerre de Cent Ans inquiète notre Région, menacée par l’insécurité entretenue par les "routiers" (bataille de Brignais 1362) et Lyon construit une muraille sur la colline de Fourvière. Au XV° siècle Lyon et la Région soutiennent le Roi de France légitime Charles VII, ce qui amène quelques menaces du parti "bourguignon" (bataille d’Anthon 1430). Le Dauphin Louis, futur Louis XI, fils de Charles VII, vient gouverner le Dauphiné, où il se comporte comme un souverain indépendant.

Rubrique modifiée 06/2011 - 03/2013

Le DAUPHIN (FUTUR LOUIS XI) en DAUPHINE

Vendredi 10 juin 2011 // 3 : La REGION et les ROIS de FRANCE

Le DAUPHIN LOUIS (FUTUR ROI LOUIS XI) en DAUPHINÉ (1447-1456) :
Depuis qu’en 1349 le dauphin Humbert II, sans héritier, a légué son territoire au fils aîné du Roi de France, celui-ci porte le titre de "Dauphin" et il est donc le suzerain de cette province. En 1355 le traité de Paris met fin aux guerres avec le comte de Savoie et fixe la frontière nord du Dauphiné sur le Rhône et le Guiers. Vers 1420 le Dauphiné s’est agrandi du Valentinois et du Diois légués par leur dernier comte. Le Dauphin Louis, (...) Lire la suite »

La BATAILLE d’ANTHON en 1430

Samedi 10 juillet 2010 // 3 : La REGION et les ROIS de FRANCE

La BATAILLE d’ANTHON (11 juin 1430) :
Dans les années 1420, la Guerre de Cent-Ans contre les Anglais se complique avec l’alliance anglo-bourguignonne scellée après l’assassinat du Duc de Bourgogne Jean-sans-Peur par les hommes du Dauphin Charles (1419). Ce dernier a obtenu le soutien des Lyonnais après la défaite d’Azincourt (1415) et devient en 1422 Charles VII Roi... à Bourges. Son armée est vaincue à la bataille de Verneuil en 1424 (9000 tués dont la moitié de notre région). Orléans est assiégée et (...) Lire la suite »

La BATAILLE de BRIGNAIS en 1362

Vendredi 18 juin 2010 // 3 : La REGION et les ROIS de FRANCE

La BATAILLE de BRIGNAIS (6 avril 1362) : l’Armée royale battue par les "Tard-Venus"
Pendant la Guerre de Cent Ans, le Roi et les grands féodaux n’ont aucune confiance dans les "gens de pied" des milices des villes et établissements religieux ; ils préfèrent solder des mercenaires ou "soudoyers" réunis en compagnies ou "routes". Ils sont allemands, catalans, gascons, bretons... Ce sont des professionnels entraînés, mais plus intéressés par la solde que par les dangers du combat...
Après le traité de (...) Lire la suite »

La famille de GROLEE, sénéchaux de Lyon

Vendredi 14 mai 2010 // 3 : La REGION et les ROIS de FRANCE

La Famille de GROLÉE (GROSLÉE) :
C’est une famille du Bugey, dont le château du XIe siècle dominait le Rhône au sud-ouest de Belley. Au XIIe siècle ils ont des biens à Lyon ; Jacques Ier est sénéchal de Lyon en 1180 pour l’archevêque-comte : il cède en 1216 un terrain aux Cordeliers (église St Bonaventure). La rue voisine porte encore leur nom.
JEAN de GROLÉE, sénéchal de Lyon 1358-1363
De la branche cadette, Jean de Grolée sire de Neyrieu est au service du dauphin Humbert II qu’il accompagne dans sa (...) Lire la suite »

La SAVOIE de Amédée VI à Amédée VIII

Mercredi 28 avril 2010 // 3 : La REGION et les ROIS de FRANCE

DU COMTÉ AU DUCHÉ : La SAVOIE de Amédée VI À Amédée VIII
AMÉDÉE VI, Comte de SAVOIE, le « comte vert » (1334-1383)
Petit-fils d’Amédée V, fils d’Aymon le pacifique, Amédée VI devient comte en 1343 sous tutelle jusqu’en 1348. La couleur de sa livrée de tournois lui vaut le surnom de « Comte Vert ». Poussés par la maison de Genève, les Dauphinois attaquent à nouveau le comte de Savoie (1352). En avril 1354, Amédée VI emporte la victoire décisive des Abrets : c’est la fin de la "Guerre de septante ans" avec le (...) Lire la suite »