15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

ARMÉES, ARMES, SERVICES et UNITÉS MILITAIRES :

Cette rubrique a pour vocation de regrouper des articles sur l’implication lyonnaise et régionale des Armées, Armes, Services et Unités militaires.

Le "gouvernement" militaire de Lyon est une institution très ancienne : voir l’article général sur les gouverneurs militaires de Lyon.

L’Infanterie a compté de très nombreux régiments, comme le 99° RI, le 22° RI, le 157° RI..., ainsi que l’artillerie avec le 54° RA, le 93° RAM. Les Troupes Alpines sont spécifiques à la région, par exemple le 27° BCA.
La Cavalerie a été bien représentée par les cuirassiers, les dragons et encore aujourd’hui par le 4° RCh de Gap.
Le Service de Santé
est important à Lyon par la présence de l’Ecole de Santé des Armées et de l’Hôpital Desgenettes...

La Gendarmerie Rhône-Alpes est honorée par la personnalité du Général Delfosse. Ci-dessous le secteur de notre ancien musée consacré à la Gendarmerie.

L’Armée de l’Air a également sa place au Musée. Ci-dessous un panneau d’information du musée sur les débuts de l’Armée de l’Air à Lyon

JPEG - 245.8 ko
L’Armée de l’Air à Lyon

L’Armée de l’Air créée en 1934 a fêté son 70ème anniversaire en 2004. L’aéroport de Lyon-Bron a accueilli une base aérienne de 1912 à 1972. Les implantations actuelles de l’Armée de l’Air dans la région sont : la BA 942 du Mont-Verdun, la BA 278 d’Ambérieu et l’Ecole des Pupilles de l’Air (EPA lycée militaire) à Grenoble-Montbonnot.

Rubrique modifiée 03/2012 - 05/2012

L’HISTOIRE de L’ARME du TRAIN

Vendredi 16 décembre 2016 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Les UNITÉS MILITAIRES du TRAIN À LYON et RÉGION LYONNAISE
Le 26 mars 1807, alors qu’il est au camp d’Osterode en Prusse orientale, Napoléon décide la création du Train des Équipages militaires pour abandonner l’emploi d’opérateurs civils soumissionaires. Ainsi la logistique opérationnelle est militarisée. Les soldats du train vont être familièrement appelés "Tringlots", car par la suite ils sont dotés d’un mousqueton de cavalerie particulier équipé d’une tringle de suspension. ENTRE 1871 et 1914
Après (...) Lire la suite »

Le 10° CUIRASSIERS de la PART-DIEU

Lundi 7 mars 2016 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Le 10° RÉGIMENT de CUIRASSIERS de la PART-DIEU
Créé en 1667 sous le nom de "Royal-Cravattes", le régiment se distingue avant la Révolution sur les champs de bataille de Turckheim (1675), Namur, Steinkerque (1692), Neerwinden (1693), Audenarde, Malplaquet (1709), Denain (1712), Fontenoy (1745), Ettingen...
Il devient le 10° régiment de cavalerie en 1791 et se bat à Valmy (1792) et Fleurus (1794). En 1803 il devient le 10° Cuirassiers et s’illustre à Austerlitz, Iéna, Eylau (1807), Eckmühl, Wagram (...) Lire la suite »

LYON GARNISON "COLONIALE"

Dimanche 14 juin 2015 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Les TROUPES d’AFRIQUE et COLONIALES À LYON et dans la RÉGION :
Les troupes coloniales ont été à l’origine créées par le ministère de la marine, sous le nom de "troupes de marine", puis en 1900 rattachées au ministère de la guerre elles sont alors appelées "troupes coloniales". Elles redeviendront troupes de marine à la décolonisation en 1967. Elles doivent être distinguées des troupes d’Afrique (Afrique du nord) : zouaves, tirailleurs, chasseurs d’Afrique, spahis...
Même si Lyon s’honore d’avoir eu le (...) Lire la suite »

Le 93° RAM

Mardi 9 décembre 2014 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

LE 93° RÉGIMENT D’ARTILLERIE de MONTAGNE :
L’ARTILLERIE de MONTAGNE :
La loi du 24 décembre 1888 officialise l’existence des Troupes de Montagne et crée des Groupes Alpins comprenant un bataillon de Chasseurs Alpins (ou d’infanterie alpine), des éléments du Génie et une batterie d’artillerie. Pour le XIV° CA (Lyon) le 2° Régiment d’Artillerie (RA) de Grenoble fournit 8 batteries. Les artilleurs utilisent d’abord le canon de 80 modèle 77 de Bange, puis le 65 de montagne. Ces canons sont démontables et (...) Lire la suite »

Le 68ème REGIMENT D’ARTILLERIE

Mercredi 25 juin 2014 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Le 68° RÉGIMENT D’ARTILLERIE D’AFRIQUE (RAA) :
Les DÉBUTS en AFRIQUE DU NORD :
Le 68° Régiment d’artillerie d’Afrique est un régiment jeune créé en avril 1941 dans le cadre de l’Armée d’Armistice. Il est l’héritier d’un 68° Régiment d’artillerie divisionnaire (70°DI /5°Armée) créé en septembre 1939 et presque anéanti en juin 1940. Le nouveau 68 est formé de 3 groupes stationnés à Tlemcen, Sidi-Bel-Abbès puis Arzew et Mascara. les moyens et équipements sont déficients. En novembre 1942 le groupe d’Arzew a des (...) Lire la suite »

Le 13ème BCA

Samedi 26 avril 2014 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Le 13ème BATAILLON de CHASSEURS ALPINS de CHAMBÉRY :
En novembre 1853 un décret décide la création de 10 nouveaux bataillons de Chasseurs à pied (du 11° au 20° BCP) et parmi eux le 13° BCP formé en janvier 1854 à Besançon.
Envoyé en Algérie, il participe en 1857 à la pacification de la Kabylie et en 1860 est engagé aux confins du Maroc.
De retour en France, il passe dans de nombreuses garnisons : Auxonne, Chalons, Toulouse, Besançon, Vincennes, Paris, Metz et Strasbourg.
Pendant la guerre de 1870, il (...) Lire la suite »

Le 7ème BCA

Mardi 13 août 2013 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Le 7ème BATAILLON de CHASSEURS ALPINS, "BATAILLON de FER et D’ACIER"
Le 7° BCP 1840-1888 :
En septembre 1840 les 10 premiers bataillons de Chasseurs à Pied (BCP) sont créés, dont le 7° à Saint-Omer. Contrairement à d’autres bataillons de Chasseurs qui partent en Algérie et vont s’y illustrer (combat de Sidi-Brahim), le 7° va rester en France pendant ses 10 premières années, en garnison à Strasbourg, Besançon, Metz puis Paris et Douai. L’aventure extérieure ne commence qu’en 1851 par un séjour de 2 ans à (...) Lire la suite »

L’HÔPITAL MILITAIRE DESGENETTES

Vendredi 22 février 2013 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

HISTOIRE de l’HÔPITAL DES ARMÉES DESGENETTES à LYON :
Le PREMIER HÔPITAL DESGENETTES
Il n’y a pas d’hôpital militaire à Lyon avant 1831. Ce premier hôpital s’installe dans la Presqu’île, quai de la Charité (aujourd’hui quai Gailleton) avec la rue Sala au sud, dans des locaux mitoyens avec l’Hôpital de la Charité.
Depuis 1616, il y avait là le couvent des Religieuses de Sainte-Elisabeth en Bellecour. Ce couvent est vendu en 1747 à l’Aumône Générale, qui y installe le "Bicêtre de la Charité" destiné à (...) Lire la suite »

Le 45ème REGIMENT de TRANSMISSIONS

Mercredi 16 janvier 2013 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

Le 45° RÉGIMENT de TRANSMISSIONS :
Les Transmissions sont issues du Génie. C’est le 8° Régiment de Génie créé en 1913 au mont Valérien qui forme les "sapeurs télégraphistes", dont le nombre se multipliera pendant la Grande Guerre (148 compagnies). Après la guerre les télégraphistes sont regroupés en bataillons du Génie. Parmi eux le 45° Bataillon du Génie de "Sapeurs Télégraphistes" à Hussein Dey près d’Alger.
L’Arme des Transmissions est créée dans le cadre de l’Armée d’Armistice le 1er juin 1942 et le (...) Lire la suite »

La BASE AERIENNE d’AMBERIEU

Mardi 24 juillet 2012 // 15 : Les INSTITUTIONS MILITAIRES

La BASE AÉRIENNE 278 (BA 278) d’AMBÉRIEU-en-BUGEY :
Dans la première décennie du XX° siècle, l’homme réalise le vieux rève de voler et l’aviation progresse rapidement. C’est l’époque des pionniers, comme le capitaine Ferber. Un de ces pionniers, Louis Mouthier, sportif bressan, acquiert en 1909 un appareil Blériot XI. Il utilise la plaine de l’Ain au nord d’Ambérieu-en-Bugey : un aérodrome y est inauguré en mai 1910. Mouthier y crée en 1911 l’Ecole Bressane d’Aviation. C’est là que Saint-Exupéry reçoit à (...) Lire la suite »

1 | 2