4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

DES GUERRES d’ITALIE à la RÉVOLUTION, de 1500 à 1789, le temps de la Centralisation

Lyon s’enrichit, la Région se stabilise sous la domination royale face au duché de Savoie, allié ou ennemi selon la période. La ville construit à partir de 1512 un rempart en haut des pentes de la Croix-Rousse (boulevard Saint-Sébastien).
Lyon est même quasiment capitale du Royaume pendant les guerres d’Italie par les passages et séjours fréquents des rois. La Savoie est occupée de 1536 à 1559, date à laquelle Emmanuel-Philibert récupère ses états.

Après les épisodes des guerres d’Italie, ce sont les guerres de Religion qui dominent la période suivante. Le baron des Adrets et les Protestants s’emparent de Lyon en 1562. Après 3 décennies de guerres civiles, la politique de Henri IV permet le retour à la paix, avec le ralliement de Lesdiguières et du Dauphiné.

Une décennie de batailles en Savoie aboutissent en 1601 au Traité de Lyon : Henri IV annexe l’actuel département de l’Ain (moins la Dombes), au détriment de la Savoie : Lyon n’est plus ville-frontière.

La Région est en sécurité sous les Bourbons, à l’exception de la Savoie ravagée à quatre reprises. Sous les gouverneurs Villeroy, Lyon prospère grâce à l’industrie de la soie. Le XVIIème siècle est celui de la création des régiments et se termine par des campagnes dans les Alpes contre la Savoie : Vauban crée ou améliore des forteresses dans la Région.
Au XVIII° siècle, la prospérité s’étiole amenant des révoltes des canuts (1744, 1786). A Annonay s’amorce la conquête de l’Air en 1782.

1601 : la BRESSE DEVIENT FRANCAISE

Lundi 17 septembre 2012 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

1601 : La BRESSE, le BUGEY, le VALROMEY et le PAYS de GEX SONT ANNEXÉS au ROYAUME de FRANCE :
En 1600 Lyon est toujours une ville frontière : en effet avec la possession de la Bresse, les terres du duc de Savoie s’étendent des confins de Lyon jusqu’à Turin et Nice. La paix de Vervins (1598), signée entre la France d’Henri IV et l’Espagne, a mis un fin provisoire à la série de conflits et batailles de la décennie 1590 avec le duc de Savoie Charles-Emmanuel Ier. Mais il reste un contentieux : il (...) Lire la suite »

BATAILLES en SAVOIE : PONTCHARRA- CHAMOUSSET - Les MOLLETTES 1591-1597

Jeudi 30 août 2012 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

BATAILLES en SAVOIE : PONTCHARRA-CHAMOUSSET-Les MOLLETTES et FORT BARRAUX 1591-1598 :
Après avoir récupéré ses états en 1559, le duc de Savoie Emmanuel-Philibert les gouverne sagement. Son fils et successeur Charles-Emmanuel Ier le Grand (1580-1630) va mener une politique plus hasardeuse qui lui vaudra bien des revers.
PONTCHARRA 1591 :
En France après l’assassinat d’Henri III en 1589, beaucoup refusent l’héritier légitime Henri de Navarre parce que protestant. Pour devenir Henri IV, celui-ci doit (...) Lire la suite »

Antoine ESCALIN DE LA GARDE, GENERAL des GALERES

Lundi 21 mai 2012 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Antoine ESCALIN DES AYMARS, dit "POLIN" DE LA GARDE, Général des galères (vers 1498-1578) :
Antoine Escalin est né à la Garde-Adhémar dans la Drôme. Sa filiation est incertaine. Il est peut-être un fils naturel de Louis d’Adhémar de Monteil, comte de Grignan mort en 1558. Cette hypothèse repose sur la donation que lui a faite le comte de Grignan de la seigneurie de la Garde-Adhémar le 26 décembre 1544. Une autre hypothèse est que sa mère soit de la famille Adhémar. La légende veut qu’il ait été (...) Lire la suite »

Les MARECHAUX D’ORNANO

Mercredi 9 mai 2012 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Les MARECHAUX D’ORNANO :
Cette famille corse a donné à la France deux grands soldats en relation avec la région.
ALPHONSE D’ORNANO, Maréchal de France (1548-1610)
Né en 1548 à Bastelica (Corse du sud), il est fils de Sampiero de Bastelica, dit Sampiero Corso (1498-1567) et de Vannina dame d’Ornano (1516-1563). Il passe sa jeunesse en France avec sa mère à la cour de Henri II, où il est enfant d’honneur des fils de France. En 1566, à 18 ans, ayant adopté le nom de sa mère, il revient en Corse (...) Lire la suite »

Les D’ALBON GOUVERNEURS DU LYONNAIS

Dimanche 12 février 2012 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Les D’ALBON GOUVERNEURS du LYONNAIS :
Les d’Albon sont une une famille noble du Lyonnais, sans lien établi avec les d’Albon de la Drôme (devenus dauphins de Viennois, comtes de Forez et sires de Beaujeu). Vers la fin du XIII° siècle, les d’Albon du Lyonnais s’établissent à Saint-Forgeux (69), dont ils deviennent seigneurs, puis marquis au XVII° siècle. Les cadets de la famille sont abbés de Savigny, se succédant d’oncle en neveu.
Vers 1400 les d’Albon acquièrent le château de Saint-André (aujourd’hui (...) Lire la suite »

MANDELOT, Gouverneur du Lyonnais 1571-1588

Mardi 8 février 2011 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

François de MANDELOT, Gouverneur du Lyonnais (1529-1588) :
François de Mandelot seigneur de Passy, de bonne mais petite noblesse est né à Paris. Il est destiné à la profession des armes et est admis parmi les pages de Jacques de Savoie, duc de Nemours avec lequel il va faire carrière. Gentilhomme de la chambre du roi et lieutenant du duc de Nemours, il participe aux guerres contre Charles-Quint des années 1550 : il se distingue au siège de Metz (1552), à la prise de Thionville et dans la campagne (...) Lire la suite »

Les DUCS de NEMOURS, gouverneurs du Lyonnais

Samedi 22 janvier 2011 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Les DUCS de NEMOURS, Gouverneurs du Lyonnais :
Au XVI° siècle, les "Nemours" sont une branche cadette de la maison de Savoie, branche qui commence avec Philippe de Savoie (+1533), frère cadet du duc de Savoie Charles II, qui lui concède en apanage le comté de Genève (Annecy) et le Faucigny. Mais il est aussi demi-frère de Louise de Savoie, mère du Roi François Ier et le Roi lui confère en 1528 le Duché de Nemours. Deux ducs de Nemours seront gouverneurs du Lyonnais au XVI° siècle avec des actions (...) Lire la suite »

EMMANUEL-PHILIBERT Duc de SAVOIE

Lundi 11 octobre 2010 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

EMMANUEL-PHILIBERT Duc de SAVOIE dit "Tête de fer" (1528-1580) :
UN DUC BIEN MALCHANCEUX Succédant à son demi-frère Philibert II le Beau, Charles II le Bon est le 9ème duc de Savoie pendant 49 ans (1504-1553). Son épouse Béatrice de Portugal, fille du roi Manuel ou Emmanuel de Portugal, est la sœur d’Isabelle femme de Charles-Quint Empereur et roi d’Espagne. Emmanuel-Philibert de Savoie, né à Chambéry en 1528, est leur deuxième fils ; il est donc le neveu par alliance de Charles-Quint. En 1536 (...) Lire la suite »

Le CONNETABLE DUC de LESDIGUIERES

Mardi 17 août 2010 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

François de BONNE, Connétable Duc de LESDIGUIÈRES (1543-1626) :
Petit seigneur dauphinois en Champsaur, il va devenir un grand homme de guerre au temps des guerres de religion. Lesdiguières entre très jeune dans le métier des armes au ordres du baron de Gordes lieutenant-général du Dauphiné. Il rejoint ensuite la cause des Réformés du Dauphiné. Remarqué, il devient l’un des lieutenants de du Puy-Montbrun. Celui-ci pris et exécuté à Grenoble en 1575, Lesdiguières parvient au commandement des réformés (...) Lire la suite »

Le Chevalier BAYARD

Samedi 31 juillet 2010 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Pierre du TERRAIL, Seigneur de BAYARD (1476-1524) :
le "Chevalier sans peur et sans reproche" est né dans la maison-forte de Bayard à Pontcharra sur l’Isère à la frontière avec le duché de Savoie. En 1489 il devient page de Charles Ier duc de Savoie, qui en 1490 le cède à Charles VIII roi de France, en séjour à Lyon. A 17 ans, équipé par son oncle abbé d’Ainay, Bayard (ou Bayart) se distingue dans un tournoi sur le pré d’Ainay à Lyon.
Homme de guerre, il va ensuite être de toutes les batailles des (...) Lire la suite »

1 | 2 | 3