4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

DES GUERRES d’ITALIE à la RÉVOLUTION, de 1500 à 1789, le temps de la Centralisation

Lyon s’enrichit, la Région se stabilise sous la domination royale face au duché de Savoie, allié ou ennemi selon la période. La ville construit à partir de 1512 un rempart en haut des pentes de la Croix-Rousse (boulevard Saint-Sébastien).
Lyon est même quasiment capitale du Royaume pendant les guerres d’Italie par les passages et séjours fréquents des rois. La Savoie est occupée de 1536 à 1559, date à laquelle Emmanuel-Philibert récupère ses états.

Après les épisodes des guerres d’Italie, ce sont les guerres de Religion qui dominent la période suivante. Le baron des Adrets et les Protestants s’emparent de Lyon en 1562. La politique de Henri IV permet le retour à la paix, avec le ralliement de Lesdiguières et du Dauphiné.

Une décennie de batailles en Savoie aboutissent en 1601 au Traité de Lyon : Henri IV annexe l’actuel département de l’Ain (moins la Dombes), au détriment de la Savoie : Lyon n’est plus ville-frontière.

La Région est en sécurité sous les Bourbons, à l’exception de la Savoie ravagée à quatre reprises. Sous les gouverneurs Villeroy, Lyon prospère grâce à l’industrie de la soie. Le XVIIème siècle est celui de la création des régiments et se termine par des campagnes dans les Alpes contre la Savoie : Vauban crée ou améliore des forteresses dans la Région.
Au XVIII° siècle, la prospérité s’étiole amenant des révoltes des canuts (1744, 1786). A Annonay s’amorce la conquête de l’Air en 1782.

Les GOUVERNEURS de VILLEROY

1612-1790

Lundi 10 mai 2010 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Les NEUVILLE de VILLEROY, MARÉCHAUX, DUCS et GOUVERNEURS de LYON :
Pendant trois siècles (1310-1612) divers sénéchaux et gouverneurs ont exercé le pouvoir militaire territorial. À partir de 1612 et jusqu’à la Révolution, tous les Gouverneurs du Lyonnais Forez et Beaujolais appartiennent à la famille de Villereroy.
Le premier, Charles de Neuville, marquis d’Alincourt et Villeroy (1560-1642), fils de Nicolas de Neuville secrétaire d’Etat sous Henri III et Henri IV, est d’abord le gendre de François de (...) Lire la suite »

Le BARON des ADRETS

Vendredi 30 avril 2010 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

François de BEAUMONT, BARON des ADRETS 1513-1587 :
C’est un gentilhomme dauphinois de bonne famille, né et mort au château de la Frette ; il combat avec valeur dans les campagnes successives en Italie, mais estime n’avoir pas été justement récompensé pour ses services. Après 1560 commencent les guerres de Religion : Des Adrets se rallie au prince de Condé, chef des Protestants. Bien qu’il soit sans conviction religieuse affirmée, c’est pour la cause des Réformés qu’il va démontrer des capacités (...) Lire la suite »

Le Maréchal de VILLARS

Mercredi 28 avril 2010 // 4 : Des GUERRES d’ITALIE à la REVOLUTION

Claude Louis Hector, Maréchal Duc de VILLARS (1653-1734) :
Claude Louis Hector de Villars est issu d’une lignée de négociants et de notables lyonnais (et non d’un bâtard de la maison de Savoie, comme cela est parfois écrit). Le dernier de ces notables est Balthazard de Villars, prévôt des marchands de Lyon en 1598 et 1610 et premier président du parlement de Dombes. Mais notre maréchal est issu d’une branche de cette famille installée au XVI° siècle dans la région de Condrieu et seigneurs de la (...) Lire la suite »

1 | 2 | 3