2 : L’EPOQUE FEODALE

Le TEMPS des PRINCIPAUTÉS FÉODALES de l’AN 1000 à 1350 :

A la dislocation de l’Empire carolingien, l’aristocratie régionale crée le second Royaume de Burgondie ou Bourgogne (888-1032), étendu de Besançon à Arles, qui conserve encore l’organisation carolingienne.
En 1032 son dernier roi, Rodolphe III, sans héritier, lègue son royaume au Saint Empire Romain Germanique, dont le Rhône devient alors la limite occidentale.

A cette époque s’affirment progressivement les principautés féodales : comté de Savoie, dont le fondateur est Humbert "aux blanches mains", comté de Genève, comté de Viennois (Dauphiné) et comté de Valentinois côté Empire ; comtés de Forez et de Lyonnais, seigneurie de Beaujeu côté royaume. En Lyonnais, c’est le temps des rivalités entre comtes et archevêques. Châteaux, maisons fortes, enceintes urbaines se multiplient. L’évêque de Lyon Renaud de Forez, le sire de Beaujeu Humbert V sont des personnages marquants. Le comté de Lyon est annexé en 1312 au royaume de France.

JPEG - 195.8 ko
Comtes et Seigneurs régionaux

Une guerre de "septante ans" oppose le Dauphiné à la Savoie (1282-1355) : ce conflit compte 5 épisodes guerriers successifs, qui se terminent tous en faveur du Comte de Savoie. En 1349 le Dauphiné est cédé au fils aîné du Roi de France, qui devient le Dauphin. Cela n’empêche pas la reprise de la guerre avec le comte de Savoie qui est victorieux aux Abrets. Le traité de Paris (1355) règle le contentieux territorial.

Rubrique modifiée 03/2013

LYON de 1268 à 1320

Samedi 2 septembre 2017 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

LYON de 1268 à 1320 : RATTACHEMENT au ROYAUME et LIBERTÉS COMMUNALES
Au XIII° siècle le comté de Lyon est une principauté féodale ecclésiastique indépendante. La ville de Lyon demeure sous l’autorité directe de son archevêque-comte. La révolte de 1208 n’a rien obtenu de l’archevêque Renaud de Forez qui refusait toute autonomie communale.
La bourgeoisie lyonnaise aspire toujours à l’émancipation municipale, mais le statut de la ville n’évolue pas pendant cette période marquée par le séjour du pape Innocent (...) Lire la suite »

Le COMTE de GENEVE

Mercredi 9 novembre 2016 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

Le COMTÉ de GENÈVE
Au début du XI° siècle le roi de Bourgogne Rodolphe III investit comme comte de Genève un certain Gerold, peut-être un parent. Ce Gerold s’oppose au legs du royaume à l’empereur germanique Conrad II en 1032. Ce dernier, assisté d’Humbert Ier de Savoie, vient assiéger Genève : Gerold est forcé à faire allégeance à l’Empereur et le comte de Savoie y gagne le Chablais (1035).
De GENÈVE À ANNECY
En 1074 l’empereur Henri IV confie le pays d’Annecy au comte de Genève. Aymon Ier est en (...) Lire la suite »

Une BATAILLE OUBLIEE - YZERON 1158

Mercredi 15 avril 2015 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

La BATAILLE D’YZERON 1158 - CONFLIT ENTRE COMTE ET ARCHEVÊQUE :
Vers 980-990 le Roi de Bourgogne-Provence (Conrad ou Rodolphe III) institue des comtes dans plusieurs régions de son royaume. Ainsi à Lyon le comte Arthaud (+999), qui d’emblée s’oppose à l’archevêque de Lyon Burchard II frère de Rodolphe III. Ce royaume de Bourgogne-Provence disparaît en 1032 et le Lyonnais et Forez sont inclus dans l’Empire Germanique.
Le comte Arthaud réussit à maintenir son autorité et à la transmettre à ses (...) Lire la suite »

L’ABBAYE de SAVIGNY

Mardi 8 juillet 2014 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

L’ABBAYE DE SAVIGNY (Rhône) PRINCIPAUTÉ FÉODALE :
Au cœur du Lyonnais, Savigny a été le siège au Moyen-Age d’une abbaye bénédictine puissante, dédiée à Saint-Martin, possédant un vaste domaine formant une véritable principauté féodale : c’est ce qui justifie sa présence sur ce site.
Une charte en 825 mentionne une abbaye à Sabiniacus (Savigny). En 852 elle devient vassale de l’archevêque de Lyon. Au X° siècle la région subit les invasions des hongrois et l’abbaye est ruinée en 944. L’abbé Badin entreprend la (...) Lire la suite »

GUERRES FEODALES ENTRE DAUPHINE ET SAVOIE

Samedi 16 mars 2013 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

GUERRES FÉODALES ENTRE DAUPHINÉ et SAVOIE 1282-1355
Une SITUATION COMPLIQUÉE
Au sud-ouest du comté de Savoie, s’est développé à partir de 1030 sous la dynastie d’Albon une principauté qui sera appelée plus tard le Dauphiné. Ce nom vient du surnom de "Dauphin" attribué au comte Guigues IV (1133-1142). Le comte sera alors appelé "Dauphin de Viennois" ou simplement "Dauphin". La principauté s’étend du sud de Vienne par Grenoble jusqu’à Briançon (en vert pale). Les rapports du dauphin avec le comte de (...) Lire la suite »

Humbert Ier de Savoie

Lundi 9 août 2010 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

HUMBERT Ier "aux Blanches Mains", Comte de Savoie (+ 1048) :
Ce féodal, d’ascendance incertaine, est après l’an mille Comte de Savoie propre et de Belley. Il est l’homme de confiance d’ Ermengarde, épouse du roi Rodolphe III de Bourgogne-Provence dit "le fainéant" (997-1032) ; il bénéficie de ses faveurs et arrive à obtenir vers 1024 le comté d’Aoste. Vers 1029 l’évêque de Vienne partage son territoire entre Humbert et Guigues le vieux premier comte de ce qui sera le Dauphiné. Guigues prend le sud du (...) Lire la suite »

AMEDEE V Comte de SAVOIE

Mardi 18 mai 2010 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

AMÉDÉE V le Grand, Comte de SAVOIE (1243-1323) :
Fils deThomas II de Savoie, sire de Piémont, il épouse en 1272 Sibylle de Bâgé, héritière de la Bresse : ce pays entre dans les possesions de la maison de Savoie et y restera jusqu’en 1601 au traité de Lyon. Amédée soutient son oncle le Comte de Savoie Philippe Ier engagé dans la 2ème guerre contre le Dauphiné ("guerre de septante ans"), allié à l’empereur Rodolphe de Habsbourg et à Charles d’Anjou implanté en Provence. Devenu comte de Savoie en 1285, Amédée (...) Lire la suite »

RENAUD de FOREZ Archevêque-Comte de Lyon

Mercredi 12 mai 2010 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

RENAUD de FOREZ, ARCHEVÊQUE-COMTE de LYON de 1193 à 1226 :
Vers 1150, un conflit éclate entre le comte de Forez Gui II et l’archevêque de Lyon Héraclius de Montboissier pour la possession du comté de Lyon, conflit qui culmine avec la bataille d’Izeron (1158) où les troupes de l’évêque sont battues. Ce dernier fait appel à l’Empereur Frédéric Barberousse qui en 1157 concède le comté de Lyon à l’Archevêque, ce que le pape Alexandre III confirme en 1173.
Le comte de Forez qui avait alors prêté hommage au (...) Lire la suite »

Humbert V de Beaujeu

Mercredi 28 avril 2010 // 2 : L’EPOQUE FEODALE

HUMBERT V, Sire de BEAUJEU de 1216 à 1250 :
Ce seigneur guerrier est fils de Guichard IV le Grand, sire de Beaujeu et de Sybille de Hainaut, sœur d’Isabelle de Hainaut épouse du Roi Philippe-Auguste. Il sera un fidèle vassal du Roi de France.
Au début de son règne, une coalition réunissant l’archevêque comte de Lyon Renaud de Forez, son neveu Gui IV comte de Forez et le comte d’Auvergne force Humbert V à renoncer à ses droits et prétentions en Roannais.
En 1218 il épouse Marguerite file du sire de (...) Lire la suite »