Le XIV° CA de Lyon

Le XIV° CORPS D’ARMÉE de LYON 1900-1914

Le XIV° Corps d’Armée (CA) implanté sur la XIV° Région Militaire est créé en 1873. Son territoire s’étend sur les 5 départements de l’ensemble Dauphiné et Savoie, plus la bordure est du Rhône avec Lyon , ainsi que le nord des Alpes de Haute-Provence (Basses-Alpes à l’époque) avec Barcelonette.
L’état-major est fixé à Lyon, où le général commandant le XIV° CA a rang de Gouverneur Militaire.

Carte de la XIV° Région

De 1900 à 1914 se succèdent les généraux Zédé (1895-1902), Grasset (1902-03), de Lacroix (1903-06), Galliéni (1906-08), Robert (1908-11), Courtebaisse (1911-13) et Pouradié-Duteil (1913-14) qui en août 1914 part pour le front d’Alsace avec son corps d’armée.

Général de Lacroix Gouverneur Militaire de Lyon


Pendant cette période les régiments sont beaucoup plus stables et les mouvements d’une garnison à l’autre plus limités par rapport à la fin du XIX° siècle. Parmi les régiments et unités présentes dans la XIV° Région Militaire, il faut distinguer les unités appartenant au XIV° CA et les unités indépendantes stationnées sur la région.

UNITÉS du XIV° CORPS D’ARMÉE

Infanterie
L’infanterie rattachée au CA compte 2 divisions (DI) les 27° et 28° DI, 4 brigades et 8 régiments d’Infanterie (RI).
27° Division (QG Grenoble)

53° brigade (Grenoble)1900190519101914
Romans75°RI75°RI75°RI75° RI
Grenoble140°RI140°RI140°RI140°RI
54° brigade (Gap)
Gap22° RI99°RI17°RI157°RI
Montélimar52° RI52°RI52°RI52°RI

28° Division (QG Chambéry)

55° brigade (Annecy)1900190519101914
Annecy30°RI30°RI30°RI30°RI
Vienne/ Lyon96°RI96°RI99°RI99°RI
56°brigade (Chambéry)
Bourgoin /Sathonay99°RI22°RI22°RI22°RI
Chambéry97° RI97°RI97°RI97°RI

Le 17°RI qui apparait à Gap en 1910 a été « éloigné » de sa garnison de Béziers au moment de la crise viticole de 1907, remplacé par le 96°RI qui quitte la région. Les « petites » garnisons de Vienne et Bourgoin n’accueillent qu’un bataillon, la partie principale du régiment est à Lyon ou Sathonay. Les 22° RI et 99° RI sont importants dans l’histoire militaire de Lyon. Après la Grande Guerre la 27° division regroupera les troupes alpines.

Cavalerie 14° brigade Valence :
4° Dragons Chambéry et 1er Hussards Valence

Les officiers du 4° Dragons de Chambéry vers 1906

Artillerie 14° brigade Grenoble :
2° RA Grenoble et 6° RA Valence ; 54° RA créé en 1910 (Lyon Vitriolerie)

Génie : 14° bataillon Grenoble
Train des Équipages : 14° escadron Lyon (Part-Dieu)
Santé : 14° SIM Lyon

Adjudants du 14° escadron du Train

UNITÉS EN DEHORS du XIV° CA

Infanterie
Brigade régionale de Lyon : 157° RI (Serin) et 158° RI (St-Irénée), régiments d’infanterie alpine. En 1913 cette brigade est dissoute : le 158° part dans les Vosges et le 157°RI inclus dans le XIV°CA est envoyé à Gap.
non embrigadé : 159° RI Briançon, le « régiment de la neige »

159° RICaserne Ste-Catherine, Briançon

Infanterie Coloniale
En 1913 les 5° et 6° Régiments d’Infanterie Coloniale (RIC) viennent à Lyon remplacer respectivement les 157° et 158° RI.

Bataillons alpins de Chasseurs à pied
11° BACP Annecy, 12° BACP Embrun, 13° BACP Chambéry, 22° BACP Albertville, 14°, 28° et 30° BACP à Grenoble. En 2018 le 13°BCA est toujours à Chambéry.
Retour ligne automatique
6ème division de Cavalerie Retour ligne manuel
7° & 10° Cuirassiers, 2° Dragons à Lyon (Part-Dieu) – 17° puis 19° Dragons (en 1907) à Vienne

La Part-Dieu quartier des Dragons

Génie : 4° RG Grenoble
Artillerie à pied : 12° Bat. Briançon
Ouvriers d’Artillerie : 7ème compagnie Lyon (la Mouche)

Régiments du XIII° CA (Clermont-Ferrand)
stationnés en partie à Lyon : 98° RI (Roanne) et 121° RI (Montluçon).

Article de 2018